Accueil Culture Africaine Yocolo Môna, un festival pour valoriser la culture Bété à Saïoua

Yocolo Môna, un festival pour valoriser la culture Bété à Saïoua

387
0
« Yocolo Môna », un festival pour valoriser la culture Bété à Saïoua
yocolo-mono-saioua

présentation

« Yocolo Môna », un rendez-vous culturel visant à valoriser la culture Bété. Chants, danses, art de la parole étaient au rendez vous. La ville de Saïoua a abrité ce 13 janvier la première édition du festival culturel « Yocolo Môna ».

mot du promoteur

« Je suis bété d’origine malinké, ce festival doit nous permettre de vendre notre patrimoine,  de faire connaitre notre culture et nos valeurs ancestrales », a expliqué samedi le promoteur de ce festival, Dosso Kassou, président de l’ONG Sandji, résidant aux Etats-Unis.

Par ailleurs, il a relevé que, «Yocolo Môna » qui signifie la joie dans le cœur du peuple du canton Yocolo, se veut un creuset de la valorisation culturelle ».

Les festivaliers venus nombreux participer à cette rencontre culturelle ont été confronté à l’exigüité de la place publique. Cela démontre sans doute l’engouement des populations à cette édition du Yocolo Môna.

Au total 18 artistes du terroir ont présenté les rythmes du terroir Bété. En vedette, le « tohoulou »  qui selon le président du comité d’organisation, Yoro Elvis, doit être vulgarisé au profit des jeunes générations.

Le tam tam parleur a lancé des messages de paix, de cohésion et du vivre ensemble. Le festival a aussi donné la part belle aux masques.